23 novembre 2017 : la Haute Ecole de Joaillerie lance ses 150 ans et sa nouvelle identité

28.11.2017

Le 23 novembre dernier, à l’occasion de son 150ème anniversaire, la Haute Ecole de Joaillerie (ex Ecoles BJOP) a présenté sa nouvelle identité, devant un parterre d’invités prestigieux des grandes maisons de luxe, des ateliers de fabrication, des institutionnels et des amis de la profession.

La Haute Ecole de Joaillerie : pilier de la transmission du savoir-faire français

Créée par le métier pour le métier, la Haute Ecole de Joaillerie est le plus ancien et le plus prestigieux établissement au monde. Son lien filial avec la profession en fait un pilier de la transmission du savoir-faire français. Digne héritière de la corporation des orfèvres, la Haute Ecole de Joaillerie continuera de porter ces valeurs d’exigences et de modernité pour les 150 ans à venir.

Une nouvelle identité pour incarner la transformation

Afin d’incarner le projet de transformation de  l’Ecole, le choix d’une nouvelle identité a été fait : une identité plus claire, plus simple, plus homogène. Pour une meilleure cohésion et compétitivité, les trois départements Ecole Privée BJOP (formation initiale), CFA BJOP (formation alternance) et BJO Formation (formation adultes) sont désormais regroupés sous cette même et seule entité : la Haute Ecole de Joaillerie.

Une soirée de gala réunissant tous les grands noms du Métier

Etaient présents à la soirée de gala Monsieur le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin,  M. Jacques Rey, Directeur de la Michelangelo Foundation pour les Métiers d’Art représentant la Fondation Cologni des Métiers d’Art et de nombreux dirigeants des grandes maisons de luxe et des ateliers de fabrication.

La soirée a débuté par la visite des ateliers de l’Ecole, pendant laquelle les professionnels du Métier ont pu rencontrer les professeurs et les élèves et admirer leurs travaux en création et en fabrication.

Puis, ils ont découvert une magnifique exposition des pièces de joaillerie lauréates du Prix National Jacques Lenfant et de livres anciens retraçant l’histoire de l’école, à laquelle des grands noms de la joaillerie française comme Boucheron, Cartier et Mellerio ont participé.

Pendant le dîner, Monsieur Jean-Pierre Raffarin a pris la parole pour rappeler son attachement aux Métiers d’art et réaffirmer la prééminence de la joaillerie française dans le monde. 

Les invités ont ensuite découvert en avant-première le film « 150 ans des Ecoles BJOP » dans lequel était dévoilée la nouvelle identité de la Haute Ecole de Joaillerie et la nouvelle offre de formation restructurée autour de deux pôles : la fabrication et la création.

La soirée s’est achevée par la remise des médailles des 150 ans aux anciens élèves de l’Ecole ayant mené un parcours professionnel remarquable. Se sont vus récompensés : Mme Nathalie Verdeille, Directrice de la création Joaillerie chez Cartier, Monsieur Francis Siboun, Président Directeur Général de la société Francis Siboun et Monsieur Pierre Dubail, Président de la société Dubail Paris. Une jeune élève de l’Ecole, apprentie en BMA, a également été récompensée lors de la soirée. Il s’agit de Jeanne-Marie Givelet, qui a réussi l’exploit de remporter une médaille de bronze pour la France aux Olympiades des Métiers 2017, en octobre dernier à Abu Dhabi. 

Partager